Préparez la feuille de route d’un mariage réussi

Oct 18

Préparez la feuille de route d'un mariage réussi

Pour être efficace sur un mariage il faut connaître le maximum ce qu’il va se passer et parer à toutes éventualités. Dans cet épisode je vais vous dire toutes les infos a récolter et comment les organiser pour être au top le jour J.

───────────

Sommaire

00:35 - Le planning 02:30 - Le trombinoscope 03:40 - Les photos de groupe 04:50 - Les personnes clés 05:25 - Les adresses 05:40 - Votre voiture 06:15 - La feuille récapitulative 07:50 - Conclusion

───────────

L'épisode J’ai pour habitude de demander beaucoup d’informations à mes mariés avant le jour J. Des informations pratiques qui me permettront d’être plus efficace dans l’action et me faciliteront l’intégration dans le cercle familial. Le Planning Je me présente souvent comme le maître du temps lors d’un mariage car j’ai tout le planning dans la poche. Je suis une sorte de wedding planner … ou plutôt de wedder planning. C’est vraiment le gros gros point à absolument préparer. Un ou deux mois avant le mariage je rencontre mes mariés durant environ 2 - 3 heures pour peaufiner tous les points clés du jour J. Savoir par exemple à quelle heure elle se maquille, à quelle heure elle s’habille, combien on a de temps et surtout où, pareil pour lui, sauf le maquillage bien sur, savoir à combien de distance ils se préparent l’un de l’autre. Si j’ai le temps de me déplacer en voiture. A quelle heure et où il faut faire la rencontre. Combien on a de temps … Bref un planning détaillé de la journée. Bien sur il ne sera pas tenu à la minute près mais il nous permettra de savoir ou on en est. C’est aussi le moment ou je me permets de réorganiser certains évènements ou certains déplacements. Je mets à leur service toute mon expérience de mariage. Car à force, on sait ce que les futurs mariés ne savent pas. Comme le fait par exemple qu’un déplacement en voiture d’une demi heure entre l’église et le cocktail en temps normal prendra une bonne heure le jour du mariage. Oui En comptant ceux qui se perdent, ceux qui passent déposer leurs affaires à l'hôtel …Bouger 150 personnes d’un point A à un point B prend un temps fou. J’applique souvent un multiplicateur de 2 sur le temps de trajet normal. D’un coté vous minimisez les surprises sur le déroulement du mariage et de l’autre, les mariés auront + confiance en vous et vous laisserons + de marge le jour J. Je leur dis souvent que je suis comme Passe partout et que je peux les prévenir lorsqu’il faut qu’ils sortent de la cellule pour aller à l’autre. Et en plus moi ... je ne chante pas ! ou si peu … Même si la plupart des mariages se ressemblent, il y a forcement des différences. Et c’est vraiment un très gros atout de tout connaître à l’avance. Le trombinoscope Arrivé le jour du mariage, je commence à plutôt bien connaître mes mariés mais pas leur entourage. Par exemple, je ne sais pas s’ils sont proches d'un tel ou d'un tel dans leur famille. Je ne sais pas non plus si tel ami compte + qu’un autre. Alors je leur demande un peu de travail en me fournissant un trombinoscope des gens les plus importants. Puis ça me permet de voir s’il y aura des jolies filles ou pas ! Faut savoir un truc, c’est que je ne suis pas du tout physionomiste, j’ai beaucoup de mal à reconnaître les gens. M’en voulez pas si on s’est déjà rencontré et que je ne me rappelle pas de votre prénom ! Alors ce trombinoscope, je fais tout pour le mémoriser. Ça peut se présenter sous la forme d’un document word, un pdf ou juste des photos en vrac avec le nom en dessous. Ca permet aux mariés de réfléchir à qui est vraiment important pour eux lors de cette journée et pour moi, de pouvoir étudier avant le mariage qui est qui. Ok, Marie Claire, c’est la mère de la mariée. Pierre, c’est son père. Hum, ils ne sont plus ensemble ... faut peut être faire de gaffe sur certaines choses … Demandez bien des photos récentes et surtout sur lesquelles on peut les reconnaître ! Je me rappelle d’une fois ou j’ai confondu deux soeurs. J’avais le papier avec moi et j’ai mis la photo à coté de leur visage. pour moi il y avait vraiment de quoi les confondre. Mais la maman me disait l’inverse ! Les groupes La on touche à un point clé du mariage : Les photos de groupes. Qu’elles soient formelles ou fun. Je n’aime pas les photos de groupes formelles. Par exemple : les mariés avec les parents Les mariés avec tonton et tata les mariés avec les frères et soeurs les mariés avec la grand mère Les mariés avec la famille du marié Les mariés avec la famille de la mariée … Je ne vais pas tous vous les faire mais c’est un moment de la journée qui me gave très facilement. Et c’est clair avec les mariés dès le premier rendez vous. On réduit ces photos au maximum ! J’en accepte 6-7 généralement. 10 grand max. Et encore, ce seront de petits groupes. Donc je demande aux mariés de me faire la liste exacte des groupes avec les prénoms. Ça a deux avantages : Vous avez une liste précise. Vous serez plus efficace à la prise de vue car vous saurez exactement qui il y a a appeler. Et surtout, vous faites réfléchir les mariés avant le jour J et donc vous vous évitez de vous retrouver avec 36 photos à faire durant une heure sans avoir été prévenu. Pour ma part, ce n’est que du bénéfice ! Pour les photos de groupe fun, je suis moins stricte car c’est souvent improvisé sur le moment. Je réduis juste à un groupe de filles et un groupe de mecs. Mais je n’ai pas forcement besoin d’avoir les prénoms. Les personnes clés On arrive à un point encore très important : Les personnes clés. Il y a des référents lors du mariage. C’est souvent les témoins. Il vous faut absolument savoir qui ils sont et avoir leur numéro de tel et leur mail pour les contacter avant le mariage, voir pendant. Des fois même ça m’arrive de passer les coups de fil a la place de la mariée complètement paniquée et qui n’a pas son téléphone sous la main. Avant le mariage, vous pouvez également voir avec les mariés qui seront vos alliés le jour J. C’est à dire ceux qui va vous aider à ramener tout le monde pour les photos de groupe (vous ne connaissez pas toute la famille), ceux a qui il faut demander des infos pour telle partie du mariage, ceux qui vont s’occuper des activités du soir … bref, votre intégration au mariage commence déjà à cette phase là. Les adresses Ça parait tout con mais c’est la base : Ou devez vous vous rendre pour faire le mariage ? Les lieux des préparatifs exacts, les numéros de téléphone des personnes présentes, la mairie, l’église, le cocktail et toutes les autres adresses utiles. Il faut tout savoir de ce coté là La voiture Votre voiture est souvent un embêtement. Surtout lorsque vous voulez être dans la voiture avec les mariés. C’est important de régler toute cette logistique avant pour ne pas stresser le couple le jour J. Donc définissez lors du rendez vous préparatoire ou par téléphone à quel moment vous pourrez conduire votre voiture et à quel moment il faudra qu’un invité soit au volant. Les mariés pourront déjà réfléchir à qui ils vont demander cette faveur. Je n’ai jamais eu de problème de ce coté là. Sauf quand ma voiture avait beaucoup de mal à démarrer et qu’il fallait passer par le coffre pour l’ouvrir … Les organiser Maintenant vous avez toutes les informations. C’est nickel ! Il faut bien les organiser pour qu’elles soient utiles le jour J. J’ai une feuille récapitulative toute simple : En premier le planning clair et précis Les numéros de téléphone des mariés, de moi, de mon second photographe, des témoins, des parents ou tout autre personne importante La liste des groupes formels et fun Les adresses précises de chaque lieu Le tout sur une feuille qui sera imprimée en triple exemplaire. Une dans ma poche, une dans le sac et une pour mon second photographe. Cette feuille est également envoyé en numérique sur mon mail et celui de mon collègue. Oui, si vous pouvez perdre la feuille, vous l’avez toujours sur votre tel. Vous pouvez également perdre votre téléphone et dans ce cas, vous avez toutes les infos dans la poche. même les numéros de tel ! Petite astuce supplémentaire, je fais un screenshot du mail histoire d’éviter tout pb de connexion sur place. Pour les adresses, je fais des plans papiers au cas ou mon GPS tomberait en panne. Et enfin le trombinoscope, généralement, est imprimé à part. Juste histoire de pouvoir le réviser une dernière fois juste avant d’entrer dans la maison des futurs mariés. 2015-10-17 00_10_32-E06 - Les infos à récolter avant un mariage - Google Docs Conclusion Voilà, avec ça, vous êtes logiquement bien paré pour avoir la tête focussé sur vos photos. C’est un réel plus pour la relation de confiance que vous instaurez avec vos mariés et la confiance que vous pouvez avoir envers vous-même. Être photographe sur un mariage est assez stressant comme ça pour se rajouter l’angoisse de manquer d’informations.

Follow

About the Author

C'est moi !

>