5 conseils pour réussir vos photoshopages

Août 18

5 conseils pour réussir vos photoshopages

───────────

Sommaire

00.10 - Introduction 00.40 - Garder du détail partout 01.35 - Shooter au plus simple 02.45 - Bien travailler son intégration 03.35 - Réfléchir l'agencement de ses calques 05.00 - Pratiquez 05.55 - Dernier conseil et conclusion

───────────

Méthode Gardez du détail partout Ne cédez pas aux sirènes de la facilité du noir bouché ou du blanc cramé. C'est en effet tellement plus facile de foncer une partie de l'image en détruisant les détails que de bien l'équilibrer afin de donner cette impression de sombre tout en régalant l’œil de petits détails imperceptibles. Je vous invite à regarder attentivement les photos qualifiées de "professionnelles". Vous remarquerez que rien n'est complètement noir et que rien n'est complètement blanc. La lumière permet de voir quelque chose partout. Je vous invite maintenant à regarder les photos de débutants ou semi débutants. Qu'est-ce qui les caractérisent ? Des noirs bouchés. En postant cette photo, j'ai reçu le soir même un message d'une personne me disant avoir retravaillé ma photo en version + dark, + apocalyptique. Il avait poussé la clarté à fond et foncé les noirs. L'intention était gentille cependant Tout le détail que j'ai mis beaucoup de temps à grader comme je le voulais était irrémédiablement perdu. Shootez au plus simple Un bon shooting bien réfléchi permet de se faciliter énormément la vie sur Photoshop. SI je n'avais qu'une chose à me rappeler de mon travail de l'année qui vient de s'écouler c'est le plaisir que j'ai à traiter une photo qui a été shootée intelligemment. Je me rappelle la galère que j'ai eu en recréant totalement un décor et le plaisir de juste avoir à embellir une photo ou il suffit d'affiner la lumière, enlever un ou deux détails et retravailler les couleurs. Penser son shooting demande une bonne connaissance du post traitement que l'on va effectuer après. Préférez shooter le maximum "on location", sur les lieux directement. Votre travail de détourage en sera grandement facilité et les lumières colleront mieux. N'hésitez pas également à faire rentrer des éléments d'éclairage dans votre photo. Mais n'oubliez pas de shooter l'endroit pour pouvoir les effacer ! Je shoote toujours le décor sans les personnages afin d'avoir une base. J'en profite également pour faire mes photos à différentes expositions afin d'avoir du détail partout (rappelez vous le conseil numéro 1) Bien travailler son intégration Gardez les effets pour après. La première étape sur Photoshop est celle qui est la plus cruciale. C'est l'étape de l'intégration des différents plans. Celle ou vous allez effectuer le détourage, ou vous allez placer vos éléments, choisir quelle partie de quel calque sera visible. Cette étape est primordiale car c'est d'elle que découlera la crédibilité de votre montage. Si votre calque est mal détouré, que l'on voit une partie qui ne devrait pas être là, la magie n’opérera pas. Chouchoutez cette étape, faites-y attention. Les retouches de couleur et de lumières qui vont intervenir après ne seront qu'une partie de plaisir si votre base est bonne et surtout si vos détourages sont bien fait ! Réfléchir l'agencement de ses calques Oui, un calque en fonction d'où il se trouve dans la pile n'agira pas de la même façon. Il est donc important d'y réfléchir. Pour bien organiser votre pile vous avez plusieurs astuces : Voir les vignettes en grand, voir les couleurs, grouper les calques, nommer vos calques et groupes, les linker. Essayez de prendre de bonnes habitudes dès le début, parce qu’après, vous devenez comme moi et vous finissez avec des centaines de calques sans arriver à les retrouver ! Vous pouvez sélectionner un calque directement sur l'image en appuyant sur ctrl clic gauche (cela sélectionne le premier calque visible) ou en faisant un clic droit. N'hésitez pas non plus à fusionner les calques quand vous êtes certains qu'ils ne vous serviront plus individuellement. Et pour plus de rapidité, avec ctrl maj shift E, créez un nouveau calque en aplatissant tous les autres afin que votre Photoshop n'ai pas a tout calculer tout le temps ! Pratiquez Travailler beaucoup sur Photoshop pour savoir quel outil sera le plus approprier pour ce qu'on veut faire et si le premier choix ne marche pas, en connaitre un deuxième et un troisième ! Ce n'est pas un secret, il faut pratiquer, pratiquer et encore pratiquer pour devenir bon. C'est un conseil qu'il manquait dans l'épisode "5 conseils pour devenir un meilleur photographe". Cela s'applique à la prise de vue mais également à la retouche. Vous deviendrez plus rapide, plus efficace et surtout, vos retouches deviendront de plus en plus naturelles. Un jour mon meilleur ami m'a dit : il faut arrêter de croire que la retouche demande de la réflexion. Je ne voulais pas y croire mais à force, je dois dire qu'il avait raison. Il y a bien sûr une grosse phase de recherche, de test, d'improvisation mais une fois trouvé les bonnes techniques, l'ensemble du travail devient très mécanique. C'est pourquoi, la plupart du temps, je regarde un film en même temps que je fais mes retouches. Un dernier conseil pour la route : Amusez vous !

Follow

About the Author

C'est moi !

>