5 conseils pour devenir un meilleur photographe

Juil 28

5 conseils pour devenir un meilleur photographe

───────────

Sommaire

00.15 - Introduction 00.25 - Privilégiez une focale fixe 01.30 - Arrêtez de penser à votre matériel 02.35 - Ne soyez pas une photocopieuse 03.20 - Remettez vous en question 04.55 - Pensez émotion 05.30 - Conclusion

───────────

Méthode Privilégiez les focales fixes Quand j'ai débuté la photo on m'a dit : "un 50 mm uniquement, la première année, tu utiliseras". Et comme je suis très humble et pas du tout borné, j'ai .... pris un 18/50 puis un 70/300 ... En gros, comme un bon débutant, je pensais ne pas pouvoir prendre de bonnes photos sans avoir un range d'objectifs allant du 8 au 600mm ... Ce que je pouvais me tromper à l'époque ... La focale fixe vous oblige à vous impliquer dans votre photo. Pour zoomer vous devez avancer, pour dezoomer, reculer. Alors si vous voulez vous améliorer, arrêtez d'être feignant, laissez de côté les zooms le temps de comprendre cette règle du 50mm. Avoir un trop grand choix de focale distrait votre attention de l'essence même de la photo que vous voulez prendre. Et c'est de la contrainte que votre génie va émerger. Quand je pars en balade sans but précis, je ne prends généralement qu'une seule optique fixe. Est-ce que ça me fait rater des clichés ? bien sur. Est ce que ça m'a obligé à me dépasser et à devenir un meilleur photographe ... oh oui ! Arrêtez de penser à votre matériel J'ai toujours considéré qu'il y avait deux types de photographe : Les photographes photos et les photographes matos. En gros il y a ceux pour qui le matériel est un moyen et non une fin et ceux qui ont tort ... (oui je trolle). Mais bordel, vous aimez quoi ? Vous masturber sur vos putains de superbes photos que seul vous pouvez faire ou sur votre matériel dernier cri que n'importe quelle personne un peu friqué peut se payer ? L'autre facette de ce conseil est de vous inciter à penser à ce que vous voulez raconter dans votre image et non aux réglages que vous devez faire. La qualité principale d'une photo réside dans la photo elle-même et non dans l'appareil ou les réglages que vous avez. Evidemment c'est utile de savoir utiliser son appareil mais n'importe qui peut apprendre cela. Alors que l'émotion incluse dans une photo, ce n'est pas donné à tout le monde de la créer ! Ne soyez pas une photocopieuse Avec l'avènement du numérique et des réseaux sociaux, je constate qu'on fait quasi tous les mêmes photos. Vous êtes tenté de faire les mêmes photos que moi, je suis tenté de faire les mêmes photos que vous. Pourtant nous sommes différents, nous avons tous une personnalité unique (sauf les millions de moutons qui regardent la télé sans réfléchir je vous l'accorde), nous avons un passé différent qui a forgé ce que nous sommes maintenant. Nous n'aimons pas tous les mêmes choses (oui à part les millions de moutons dont les goûts sont dictés par les publicités ... ) alors pourquoi nos photos se ressemblent ? Parce qu'il est plus facile de copier que d'innover. Tout a été inventé ? oui bien sur mais rien n'a été inventé selon VOTRE vision des choses. Alors pensez vos photos, vivez vos photos, soyez vos photos. Il n'y qu'ainsi que vous raconterez des histoires originales et logiquement intéressantes. La photo demande de l'implication, demande de l'abnégation, demande de l'attention, demande aussi de l'empathie. Remettez-vous perpétuellement en question Un vrai travail photo est meilleur qu'une psycho thérapie. Prendre en photo une fille nue sur un divan est tout de même bien plus agréable que de payer une somme astronomique pour vous allonger sur un divan pas confortable et entendre dire par un vieil homme hautain que votre problème vient de votre relation avec votre mère non ? clin d'œil Le jour ou vous pensez que vous n'avez plus rien à apprendre, c'est le moment ou vous redeviendrez mauvais. A chaque photo, tentez de faire mieux, tentez des choses que vous n'avez jamais faites, sortez de votre zone de confort et mettez-vous en danger. Ne cédez pas au facile. Le facile c'est le sable mouvant qui vous empêchera d'avancer et qui vous finira par vous tuer. Plusieurs solutions pour cela : - Ne soyez jamais satisfait à 100% de votre travail. - Lisez des livres sur des photographes dont vous n'arriverez jamais à la cheville. - Allez à des conférences, des workshops (les miens) - Demandez-vous toujours si votre travail est "simple" ou "simpliste" (voir l'épisode sur les mauvaises pratiques) - Instruisez-vous sur autre chose que la photo. - Sortez-vous aérer la tête, allez faire un tour à la mer ou en foret ou vous balader en ville en regardant le monde tourner - Soumettez vos meilleures photos à la critique constructive (je vous rappelle la présente du groupe critique F/1.4 sur Facebook ou cet épisode ci) - Allez voir un psy (mais pas ce vieil homme hautain) - Et évidement, regardez et partagez F/1.4 ! Pensez "Emotion" S'il ne devait rester qu'un seul conseil, ce serait celui-là. Que tout votre travail ne soit dirigé que par ce seul mot : EMOTION N'importe quelle histoire vous raconterez, n'importe quel sentiment vous voulez exprimer, n'importe quel domaine vous voulez explorer, de la photo de fleur à la photo de concert, le travail artistique n'est régit que par ce seul mot : Emotion L'émotion que vous allez intégrer dans votre travail. L'émotion que vous allez susciter chez la personne qui le regardera. Ce conseil est le fil rouge des 4 autres. Si vous pensez technique vous abandonnez l'émotion, si vous ne vous impliquez pas, il ne peut pas y avoir d'émotions, si vous ne vous remettez pas en question, vous allez très vite laisser de côté l'émotion et il n'y a pas d'émotions dans un zoom ! (je ne rigole qu'a moitié en fait !)

Follow

About the Author

C'est moi !

>